La Fermes des Diroux

Production : Production de volailles élevées et tuées à la ferme (poulets, pintades, dindes, coqs et canards)

Petit historique : Un jeune couple de Savoyards est venu chercher en 2008 le calme et les grands espaces dans le Livradois-Forez. Lieu idéal pour créer leur exploitation et donner une qualité de vie à leur enfants, loin de la pollution des vallées de Haute-Savoie.

Béatrice répond à mes questions, Nicolas a dû retourner s’occuper de leurs animaux.

Comment se déroule une journée type à la ferme ?

La matinée commence avec l’ouverture des poulaillers, la distribution des aliments, la vérification des bacs d’eau. Et le plus important faire un bilan sanitaire de son poulailler (état général des volailles), avec l’expérience les signes que quelque chose se passe mal, se voient et se ressentent immédiatement !!  

Je me rends 5 fois par semaine sur les marchés.

Pendant ce temps mon mari Nicolas, s’occupe de la ferme et des travaux divers.

Les après-midi nous nous occupons également de nos vaches Aubrac.

Quels sont vos rêves ? 

Notre plus grand souhait serait de trouver un rythme de vie plus tranquille, en effet la pression des banques est très importante. Nous soufflerons lorsque nos emprunts seront moins importants.

Comment envisagez-vous l’avenir de votre exploitation ?

On envisage de produire à partir de la fin de l’année de la viande bovine Aubrac. 

Qu’est ce qui vous anime le plus dans votre métier ?

Ce que nous préférons par dessus tout avec mon mari, c’est le contact et la vie auprès de nos animaux. J’adore m’asseoir dans nos poulaillers, et regarder évoluer les poussins, les voir grandir.

Mon mari aussi passe beaucoup de temps avec les plus jeunes. 

Ce sont nos volailles qui dictent nos journées, nous sommes à leur petits soins.

Quel tempérament vous caractérise le mieux dans votre travail ? 

Pour ma part je dirais le calme et je relativise constamment.

Mon mari Nicolas est lui beaucoup plus explosif.

Les plus : 

Nous sommes adhérents au Saveur du Livradois, et nous nous engageons à n’utiliser que des céréales provenant du Puy-de-Dôme.